Mon Mulhouse

Pour votre sécurité & votre tranquillité, ce blog est sous vidéo-surveillance. Chronique de notre glorieuse RépubliqueDémocratiquePopulaire de Mulhouse ! Gloire à notre maire, grand timonier, homme de dialogue & de concertation Jean Rottner

jeudi 14 octobre 2010

France : La réforme des retraites par le vocabulaire.

partsflgeg3






Cela fait partie des nouvelles méthodes de communications, certaines sont célèbres et font les délices des monteurs vidéos comme par exemple les "éléments de langage", le "storytelling" dans un registre similaire, il y a eu la "langue de bois" (en perte de vitesse) ,  etc.

Mais tout cela ne suffit pas pour faire passer les potions amères des politiques ultra-libérales , c'est comme ça que les conseillers politiques ont commencé à appliquer les techniques de management et de la gestion de projets, directement issues du monde de l'entreprise.

Tout cela était de toutes façons normal puisse que l'un des dogmes des libéraux et autres ultras consiste à prétendre qu'un pays se gère comme une entreprise.


Pour des raisons de simplification et de temps, je ne vais pas m'attarder sur les enjeux de la gestion de projets et du management dans l'élaboration des politiques en France , je vais me contenter de faire une démonstration de l'utilisation du vocabulaire dans l'appellation d'un dispositif ... tiens prenons : La réforme des retraites.


Définition de Réforme : nom féminin. Changement dont le but est d'apporter des améliorations


Cette définition , c'est aussi celle que nous avons quasiment tous en tête, (faites le test) si bien que s'opposer à la réforme c'est être tout simplement un ennemi de l'amélioration du système, un rétrograde, en bref , un abject personnage anti-social.

La conclusion est simple, tout être intelligent devra faire un effort pour traduire le positif "réforme des retraites" en négatif "destruction des droits à la retraite"... simple, efficace et imparable.

Le rabâchage est un élément qui s'ajoute à la confusion, même les syndicats sont pris au piège eux aussi parlent de la "réforme des retraites", comme les médias, l'ensemble de la classe politique et les quidams dans la rue.

Dans cette affaire, et dans toutes les autres la maximisation du vocabulaire "positif" atteint son paroxysme, la réforme est toujours plus valorisée, les opposants toujours plus dévalorisés. le résultat sans appel, la cible est dans le mille et le peuple restera bien sage en attendant ...













... car la réalité de la réforme, c'est aussi celle là :


-   La vache de réforme

une femelle âgée de 3 à 10 ans, qui a eu un ou plusieurs  veaux dans sa vie. Elle est engraissée avant d’être  abattue à un poids de carcasse d’environ 400 ± 50 kg.              

Elle  suit le même circuit que les autres animaux du producteur jusqu’à l’abattoir.



Après avoir bien servie toute sa vie , la vache part à la réforme , c'est à dire à l'abattoir, difficile pour le commun des mortels de trouver du positif dans la situation de la vache ... et de la notre !


Que faire ?


Le début d'une lutte efficace consisterai "à mon sens" par trouver un vocabulaire adapté pour répondre aux manipulations linguistiques des gouvernements , c'est en utilisant les mêmes armes que les combats s'équilibrent.


Bésitos à toutes et tous


Eric Citoyen



PS : "CASSE TA TV" C'est ta seule chance !


Sources :

Comment réussir des projets de changement de Maurice HAMON

L'insécurité sociale de Robert Castel

Un totalitarisme tranquille de Anne-Cécile Robert et André Bellon

Posté par ERICCITOYEN à 08:08 - Définitions- explications - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur France : La réforme des retraites par le vocabulaire.

  • Bon billet, un plaisir à lire...

    ^^

    Posté par Stef, jeudi 14 octobre 2010 à 08:15 | | Répondre
  • Qui a dit:
    "Un mensonge répété dix fois reste un mensonge; répété dix mille fois il devient une vérité. " ?
    Ca fait peur quand on connaît la réponse...

    Posté par Ferocias, jeudi 14 octobre 2010 à 08:19 | | Répondre
  • Oui, bon billet !

    Il faut dénoncer toutes ces contrevérités, comme les libéraux qui veulent nous faire croire que travailler plus, c'est le progrès !

    Posté par Nicolas, jeudi 14 octobre 2010 à 10:07 | | Répondre
  • Stef

    Férocias

    Jegoun

    Merci les amis, que de compliments ... je suis tout rouge

    Posté par Eric Citoyen, jeudi 14 octobre 2010 à 10:10 | | Répondre
  • Nicolas Sarkozy réussi la prouesse d'être à la fois le parti dévot et le parti de la réforme.

    Dans le Sarkozysme le mot prend son sens contraire : réforme = réactionnaire.Chez lui réformé signifie re-formé revenir comme avant.

    On en a la tête dans le cul.

    Posté par nicocerise, jeudi 14 octobre 2010 à 18:06 | | Répondre
  • "Qui a dit:
    "Un mensonge répété dix fois reste un mensonge; répété dix mille fois il devient une vérité. " ? "

    C'était pas Pavlov? L'élaborateur de la théorie selon laquelle, les masses laborieuses s'éduquent grâce "aux stimulis" comme on le fait des chiens?

    Posté par Putt Bill, vendredi 15 octobre 2010 à 06:35 | | Répondre
  • definitions sur la reforme des retraites

    j'aimerais une explication brève sur la reforme des retraites tant en france que dans le monde.

    Posté par victoria, vendredi 22 octobre 2010 à 18:13 | | Répondre
Nouveau commentaire