Mon Mulhouse

Pour votre sécurité & votre tranquillité, ce blog est sous vidéo-surveillance. Chronique de notre glorieuse RépubliqueDémocratiquePopulaire de Mulhouse ! Gloire à notre maire, grand timonier, homme de dialogue & de concertation Jean Rottner

vendredi 31 octobre 2008

Crise Financière : Nicolas Sarkozy met la pression sur les banques françaises ... Pshit !

Sarkonezrougecoucou

A que coucou !!! !


"Nicolas Sarkozy a appelé, jeudi 30 octobre, les banques à respecter le "pacte moral" passé "avec la nation" pour faire face à la crise financière" lire ici


OUIIIIII,  ça y est le vaudou fait son effet ... bonne nouvelle ? Je ne le crois pas ... !


Par contre, je pense que Nicolas SARKOZY est totalement à côté de la plaque et qu'il nous entraine dans son délire , voilà ce qui est vraiment grave
et très inquiétant .


Comment croire "en 2008" que les banques et les banquiers ont une morale ?



C'est quoi un banquier aujourd'hui ?


C'est un mauvais bonimenteur de foire , toujours prompt à vous vendre la dernière assurance, la dernière carte bancaire, le dernier pack de gestion de compte, le dernier placement qui grimpera toujours et qui vous facturera de façon de plus en plus obscure des frais à n'en plus finir !

Au départ  "il y a bien longtemps" les banques et les banquiers servaient de rouage dans la gestion des transactions financières et surtout fournissaient une grosse part du financement des entreprises (etc etc etc ...)


- Aujourd'hui, les banquiers ont simplement disparu !!!

- Aujourd'hui, c'est devenu un conseiller clientèle !!!



C'est dire l'évolution ou la régression, en tout cas c'est clairement le changement d'un métier et pour vous en convaincre cliquez ici


Exit la finance, bienvenue dans le commerce et dans les emmerdes ...



En parlant commerce, on parle marketing, objectif de ventes à remplir, on parle de produits, on parle de plans média, on parle de pression commerciale, on parle de parts de marché, de vendeur sur le grill, Etc.


En changeant de métier sans changer de nom  , les banques ont abusé d'une situation de monopole, sans aucune garantie pour le client "le pigeon" d'avoir en plus le légitime retour de ses attentes... voir  l'explosion des procédures contre les abus des  banques ici


SARKOZY ex-ministre de l'économie et des finances (pendant 9 mois) découvre le système bancaire en 2008 ... est-ce possible ? !!


Une fois n'est pas coutume, je suis d'accord avec Ségolène ROYAL lire ici ... en signant un chèque en blanc "avec notre argent" aux banques ... Nicolas SARKOZY a fait preuve d'une très grande naïveté ... en nommant un pyromane, chef de la distribution de notre argent lire ici, il confirme son erreur, .... sa pseudo-mise en garde aux banques prouve qu'il reste sur cette position... la persistance dans l'erreur !

"il n'y a pire aveugle, que ..."


En se contentant de déclarations d'intention, les banquiers sur le practice, cigare aux lèvres se frottent déjà les mains ... en pensant à leurs futurs profits qui sont nos pertes garanties !


Pour en savoir plus allez vous procurer le dernier Marianne sur "L'argent sale de la grande crise"


A bientôt


Bésitos à toutes et tous


Eric Bloggeur Citoyen


PS : "LA DECROISSANCE" C'est notre seule chance !

citoyen

Posté par ERICCITOYEN à 09:52 - Sarkozisme - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Crise Financière : Nicolas Sarkozy met la pression sur les banques françaises ... Pshit !

    Amazone vient de m'annoncer le départ de ma commande, donc bientôt moi aussi je vais pouvoir, piquer à tour de bras , Ah! ah ! ah!
    Quand on entend encore Sarkoléon traiter les chômeurs de fraudeurs, de tricheurs de fainéants par les temps qui courent on se demande de qui il se moque ! Les dépôts de bilans s'accumulent, les licenciements aussi mais les salariés sont des malhonnêtes, c'est sur les banquiers, boursicoteurs, et chefs d'entreprises eux sont des enfants de cœurs! c'est bien connu !
    §§§§§§ RÉVEILLONS NOUS §§§§§§§§

    Posté par mamzellecat, vendredi 31 octobre 2008 à 14:29 | | Répondre
  • Sarkozy a aussi déclaré la guerre aux parachutes dorés. Il y a bien un projet de loi en discussion mais qui ne parle plus d'interdiction, mais juste de taxer ces parachutes (il n'est pas dit de combien). Cet argent irait à la sécurité sociale (c'est la moindre des choses). Cependant, ne seraient taxés que les parachutes de plus d'un millions d'euros. Presque personne donc.
    Vive le pipeau.

    Posté par leunamme, vendredi 31 octobre 2008 à 14:44 | | Répondre
  • @ Mamzellecat

    Encore 4 ans à tenir en attendant on va le piquer !

    @ Leunamme

    Il est fort ce SARKOZY ... lorsqu'il parle on entend la chanson de DALIDA ... parole , parole.

    Le talent en moins bien sûr.

    Posté par eric citoyen, vendredi 31 octobre 2008 à 17:16 | | Répondre
  • Et les syndiktats? On aurait pas un peu oublié les syndiktats dans le paysage?
    Les Elections Pofessionnnelles (de la connerie) c'est pour bientôt... Or donc et pour bien rester coller au bordel qui nous occuppe, je fais suivre une intoxe que j'ai récupéré sur Radio BBR (Blue White Red), info qui met en scène une idée grandiose qu'aurait eu le grand mufti de la cégéte et qui propose de mettre l'équivalent d'une année de cotises (salariales)à disposition des patrons de PME "méritants" pour les aider à mieux se sortir du guêpier dans lequel nous sommes tous fourrés...
    C'est-y pas de l'Unité Nationale de belle facture ça? En France on a pas de pétrole, plus d'idées, plus de boulot non plus, mais heureusement SuperSyndicat est là pour nous sauver...

    Le Sarkozisme: une maladie non remboursée par la sécu!

    Posté par Putt Bill, dimanche 2 novembre 2008 à 11:23 | | Répondre
  • Nous avons la solution!

    L’enjeux du Nouveau Breton woods est sur la table!

    L'économiste Jean-Luc Gréau dans un interview donner au Nouvel Obs du 30 octobre, dénonce le Faux Nouveau Bretton Woods de la City.

    « N. O. - Que peut-on attendre d'un nouveau Bretton Woods ? Quels rôles peuvent jouer les pays émergents ?
    J.-L. Gréau. - De deux choses l'une. Ou bien le nouveau Bretton Woods s'inscrit dans la lignée du précédent, qui tendait à stabiliser le monde du point de vue économique, monétaire et financier pour favoriser la prospérité, l'emploi et le progrès matériel, intellectuel et moral des populations. Ou bien il procède d'une tentative de soumettre, plus encore que ce n'était le cas au moment où la crise a surgi, les entreprises et les populations aux exigences maintenues des opérateurs financiers préalablement sauvés par les Etats. Les pays émergents ont un rôle à jouer dans la mesure où ils favoriseront la naissance de ce monde multipolaire, plus équilibré et plus stable, dont nous avons besoin. »


    Face à la situation historique et révolutionnaire que nous sommes entrain de vivre, il ne faut pas céder à la tentation de certains agitateurs qui pensent que du chaos naitra une plus belle société. Du Chaos sortira qu’une autre loi de la jungle ou le plus faible sera toujours le perdant.

    Nous devons aussi dire non au faux nouveau bretton woods proposé par Gordon Brouwn et ses amis, qui essayent d’imposer brutalement un contrôle totale sur l’économie par la haute finance international de la City et Wall street.

    Nous devons au contraire nous mobiliser autour de la mise en faillite du système actuel.

    Pour aiguiser vos convictions politiques et économique afin de rentrer dans la bataille, je vous propose la lecture du dernier tract de solidarité et Progrès, L’indispensable rupture avec l’empire financier, par Jacques Cheminade : http://solidariteetprogres.org/IMG/pdf/TRACT_2008_11_03_NBW_1_.pdf

    « L’avantage des crises est qu’elles changent les règles du jeu. Il dépend de nous que ce ne soit pas pour le pire, mais pour le meilleur. »

    La France doit peser sur le G20, et nous, citoyens, devons tout faire pour influencer nos élites.

    La révolution passera par une réforme profonde du système monétaire et financier international, et non par de vaines révoltes violentes.

    David C.
    david.cabas.over-blog.fr
    leretourdusillon@gmail.com

    Posté par David C., jeudi 6 novembre 2008 à 00:14 | | Répondre
Nouveau commentaire