Mon Mulhouse

Pour votre sécurité & votre tranquillité, ce blog est sous vidéo-surveillance. Chronique de notre glorieuse RépubliqueDémocratiquePopulaire de Mulhouse ! Gloire à notre maire, grand timonier, homme de dialogue & de concertation Jean Rottner

jeudi 21 février 2008

MULHOUSE - MUNICIPALES ELECTIONS 2008 : Le site BOCKEL2008 tout un programme ! mise à jour le 21 février 2008

antoine1

Cliquez sur les photos pour visualiser la menace !

INFORMATIONS IMPORTANTES

Depuis quelques temps certains commentaires sur mon blogs sont de plus en plus menaçants.

J'ai aussi reçu sur ma boite perso des menaces très précises.

Aujourd'hui ma priorité n'est pas de me défendre mais de défendre ma famille, ainsi, puisqu'il semblerait que les captures d'écrans de site de ROTTNER2008 sont assimilé à du vol? Je ne me risquerai pas à enfreindre la loi.

J'ai demandé conseil et attendant la réponse...

... je supprime les captures d'écrans du site "en laissant les liens actifs" et les remplacent par des captures d'écrans de ma boite mail.

Dans les prochains jours je reviendrai très largement sur les 3 petits faits sur plus de 400 articles qui ne sont reprochés le tout avec une vraie surprise !

Je considère que ma liberté d'expression et mon référencement reste une priorité en cette période de lutte.

Comme à mon habitude , j'ai répondu à Antoine-mal-luné qui a ...

REPANTOINE1

... Courageusement donné une adresse mail bidon... ?

Merci de m'avoir lu.

Bésitos

Eric bloggeur citoyen résistant Mulhousien




http://www.bockel2008.fr/notre-equipe-pour-mulhouse.html





Bonjour à toutes et tous,

Sur le site de ROTTNER2008.FR, les mises à jour sont faites à la force du mollet...

Vous le savez, Philippe TRIMAILLE a dans un élan "poussé par DEVADJIAN" humanitaire rejoint la liste  Ensemble à Mulhouse tout est possible ...

La conséquence... sur le site de la liste est visible... il est là sur le trombinoscope ...

On clique sur lui  & hopla !

antoine2

http://www.bockel2008.fr/notre-equipe-pour-mulhouse/notre-equipe-pour-mulhouse-19.html

Haaaaaaaa, c'est lui en grand !

On constate aussi le glissement de Philippe MAITREAU en lieu et place du malheureux jardinier.

On clique dessus ....

antoine3

http://www.bockel2008.fr/notre-equipe-pour-mulhouse/notre-equipe-pour-mulhouse-25.html

Haaaaaaaaaaaaaaaaaaa, mais non ce n'est pas lui, ou alors il est bicéphale ????

La tête de JP le jardinier est encore là ... souvenir nostalgique d'un espoir envolé... graine plantée non germée... JP tu vas nous manquer !

A part ça... nous sommes le 20 février 2008, le premier tour des élections c'est le 9 mars 2008, les Mulhousiennes et les Mulhousiens auront ils le loisir de lire le programme de Jean-Marie BOCKEL - ROTTNER - STOESSEL - TRIMAILLE - DEVEDJIAN... avant cette date ?

Pour le coup il est là le mystère !


La suite au prochain épisode "drôle".

Bonne journée et bonne chance... en Sarkoland le pays du travailler plus pour gagner moins .

Bésitos du Prince.

Eric Bloggeur en surf sur le wouaib.

PS : "LE BOTOX" c'est ta seule chance !

ARTICLE MIS A JOUR LE 21 FEVRIER 2007

Posté par ERICCITOYEN à 17:10 - Mulhouse élections 2008 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur MULHOUSE - MUNICIPALES ELECTIONS 2008 : Le site BOCKEL2008 tout un programme ! mise à jour le 21 février 2008

    Forces vives !

    Oui Serge, vous avez tout compris : BOCKEL est le seul à rassembler toutes les forces et compétences dont notre ville a besoin, et cela va bien au-delà des 55 candidats de la liste, la preuve !!!

    PS : Vote BOCKEL, c'est vraiment ta seule chance !

    Posté par serge, mercredi 20 février 2008 à 12:47 | | Répondre
  • Et oui

    Bien sûr, c'est Eric que j'interpelle, mais quand on fréquente des bicéphales comme moi, par moment on s'expose au dédoublement de la personnalité...
    ;o)

    PS : gère tont pseudo, c'est ta seule chance !!!

    Serge

    Posté par serge, mercredi 20 février 2008 à 13:02 | | Répondre
  • Courage pour Mulhouse

    Bravo pour ton travail de terrain sur une ville clef puisque l'ouverture-imposture sarkozyenne y est symbolisée par M. Bockel. Lequel ose se dire d'une gauche moderne qui cautionne la politique de Hortefeux, les tests ADN, la destruction de la fonction publique, la dépénalisation du droit du travail, la rétention de sûreté -prison à vie sans jugement!!!!!-, remise en cause de la laïcité, FRANCHISES MEDICALES...
    Terrible.
    N'étant pas mulhousien, j'imagine que tout est compliqué et que tout s'intrique! Alors bonne chance sur le terrain -pour moi a priori, soyons prudents, l'UMP-droite anti-républicaine n'a AUCUNE CHANCE!!!!!!!!
    Amitités républicaines!

    Posté par Citoyen r j, mercredi 20 février 2008 à 15:19 | | Répondre
  • courage

    courage
    la partie n est pas gagner mais faut rester positif comme sarko est en baisse dans les sondages sa pourrait se faire c est pas sarko c est bockel direz vous mais il a la meme politique
    ps:vote freyburger c est ta seule chance

    Posté par patrick.b, mercredi 20 février 2008 à 18:29 | | Répondre
  • doit on rappeler a eric qui n a rien de mieux à faire que le vol d'image sans autorisation d'un site référence est passible de sanction ?

    Le droit d'auteur en France est régi par la loi du 11 mars 1957 et la loi du 3 juillet 1985, codifiées dans le code de la propriété intellectuelle.

    La loi reconnaît en tant qu'auteur toute personne physique qui crée une oeuvre de l'esprit quelle que soit son genre (littéraire, musical ou artistique), sa forme d'expression (orale ou écrite), son mérite ou sa finalité (but artistique ou utilitaire).

    Le droit d'auteur couvre donc toute création de l'esprit, qu'elle soit une oeuvre littéraire (livres, journaux, pièces de théatre, logiciels, site web, etc.), une oeuvre d'art (peinture, sculpture, photographie, image infographiée, architecture, etc.), une oeuvre musicale ou audiovisuelle, dès lors qu'elle est matérialisée, originale et qu'elle est l'expression de la personnalité de l'auteur. Ainsi ne tombent pas sous la protection du droit d'auteur les créations de l'esprit purement conceptuelles telles qu'une idée, un concept, un mot du langage courant, ou une méthode.

    D'après les article L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle, l'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit d'un droit de propriété exclusif dès sa création, sans nécessité d'accomplissement de formalités (dépôt ou enregistrement), pour une durée correspondant à l'année civile du décès de l'auteur et des soixante-dix années qui suivent, au bénéfice de ses ayants-droits. Au-delà de cette période, les oeuvres entrent dans le domaine public. Toutefois, en cas de litige, il est nécessaire de pouvoir apporter une preuve de l'existence de l'oeuvre à une date donnée, soit en ayant effectuée préalablement un dépôt auprès d'un organisme habitilité, soit en ayant rendue l'oeuvre publique et en étant en moyen de le prouver.

    Article L. 111-1 du Code de la propriété intellectuelle :
    L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul
    fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif
    et opposable à tous.
    Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral,
    ainsi que des attributs d'ordre patrimonial [...].
    Article L. 123-1 du Code de la propriété intellectuelle :
    L'auteur jouit, sa vie durant du droit exclusif d'exploiter son oeuvre
    sous quelque forme que ce soit et d'en tirer un profit pécuniaire.
    Au décès de l'auteur, ce droit persiste au bénéfice de ses ayants-droits
    pendant l'année civile en cours et les soixante-dix années qui suivent.

    Posté par pf, jeudi 21 février 2008 à 15:23 | | Répondre
  • doit on rappeler a eric qui n a rien de mieux à faire que le vol d'image sans autorisation d'un site référence est passible de sanction ?

    Le droit d'auteur en France est régi par la loi du 11 mars 1957 et la loi du 3 juillet 1985, codifiées dans le code de la propriété intellectuelle.

    La loi reconnaît en tant qu'auteur toute personne physique qui crée une oeuvre de l'esprit quelle que soit son genre (littéraire, musical ou artistique), sa forme d'expression (orale ou écrite), son mérite ou sa finalité (but artistique ou utilitaire).

    Le droit d'auteur couvre donc toute création de l'esprit, qu'elle soit une oeuvre littéraire (livres, journaux, pièces de théatre, logiciels, site web, etc.), une oeuvre d'art (peinture, sculpture, photographie, image infographiée, architecture, etc.), une oeuvre musicale ou audiovisuelle, dès lors qu'elle est matérialisée, originale et qu'elle est l'expression de la personnalité de l'auteur. Ainsi ne tombent pas sous la protection du droit d'auteur les créations de l'esprit purement conceptuelles telles qu'une idée, un concept, un mot du langage courant, ou une méthode.

    D'après les article L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle, l'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit d'un droit de propriété exclusif dès sa création, sans nécessité d'accomplissement de formalités (dépôt ou enregistrement), pour une durée correspondant à l'année civile du décès de l'auteur et des soixante-dix années qui suivent, au bénéfice de ses ayants-droits. Au-delà de cette période, les oeuvres entrent dans le domaine public. Toutefois, en cas de litige, il est nécessaire de pouvoir apporter une preuve de l'existence de l'oeuvre à une date donnée, soit en ayant effectuée préalablement un dépôt auprès d'un organisme habitilité, soit en ayant rendue l'oeuvre publique et en étant en moyen de le prouver.

    Article L. 111-1 du Code de la propriété intellectuelle :
    L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul
    fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif
    et opposable à tous.
    Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral,
    ainsi que des attributs d'ordre patrimonial [...].
    Article L. 123-1 du Code de la propriété intellectuelle :
    L'auteur jouit, sa vie durant du droit exclusif d'exploiter son oeuvre
    sous quelque forme que ce soit et d'en tirer un profit pécuniaire.
    Au décès de l'auteur, ce droit persiste au bénéfice de ses ayants-droits
    pendant l'année civile en cours et les soixante-dix années qui suivent.

    Posté par pf, jeudi 21 février 2008 à 15:47 | | Répondre
  • doit on rappeler a eric qui n a rien de mieux à faire que le vol d'image sans autorisation d'un site référence est passible de sanction ?

    Le droit d'auteur en France est régi par la loi du 11 mars 1957 et la loi du 3 juillet 1985, codifiées dans le code de la propriété intellectuelle.

    La loi reconnaît en tant qu'auteur toute personne physique qui crée une oeuvre de l'esprit quelle que soit son genre (littéraire, musical ou artistique), sa forme d'expression (orale ou écrite), son mérite ou sa finalité (but artistique ou utilitaire).

    Le droit d'auteur couvre donc toute création de l'esprit, qu'elle soit une oeuvre littéraire (livres, journaux, pièces de théatre, logiciels, site web, etc.), une oeuvre d'art (peinture, sculpture, photographie, image infographiée, architecture, etc.), une oeuvre musicale ou audiovisuelle, dès lors qu'elle est matérialisée, originale et qu'elle est l'expression de la personnalité de l'auteur. Ainsi ne tombent pas sous la protection du droit d'auteur les créations de l'esprit purement conceptuelles telles qu'une idée, un concept, un mot du langage courant, ou une méthode.

    D'après les article L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle, l'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit d'un droit de propriété exclusif dès sa création, sans nécessité d'accomplissement de formalités (dépôt ou enregistrement), pour une durée correspondant à l'année civile du décès de l'auteur et des soixante-dix années qui suivent, au bénéfice de ses ayants-droits. Au-delà de cette période, les oeuvres entrent dans le domaine public. Toutefois, en cas de litige, il est nécessaire de pouvoir apporter une preuve de l'existence de l'oeuvre à une date donnée, soit en ayant effectuée préalablement un dépôt auprès d'un organisme habitilité, soit en ayant rendue l'oeuvre publique et en étant en moyen de le prouver.

    Article L. 111-1 du Code de la propriété intellectuelle :
    L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul
    fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif
    et opposable à tous.
    Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral,
    ainsi que des attributs d'ordre patrimonial [...].
    Article L. 123-1 du Code de la propriété intellectuelle :
    L'auteur jouit, sa vie durant du droit exclusif d'exploiter son oeuvre
    sous quelque forme que ce soit et d'en tirer un profit pécuniaire.
    Au décès de l'auteur, ce droit persiste au bénéfice de ses ayants-droits
    pendant l'année civile en cours et les soixante-dix années qui suivent.

    Posté par pf, jeudi 21 février 2008 à 15:47 | | Répondre
  • Oui, mais tu oublies de parler des exceptions, hein serge !

    LES PARODIES, PASTICHES ET CARICATURES (L 122-5, 4° CPI)

    Cette exception est fondée sur la volonté de ne pas compromettre la liberté de parodie, de pastiche et de caricature d'une œuvre selon " les lois du genre ".

    Posté par Edmond Dantes, jeudi 21 février 2008 à 16:05 | | Répondre
  • Cher Comte, de toute évidence, vous ne pouvez plus vous passer de moi, hein Ed !

    Posté par serge, jeudi 21 février 2008 à 16:57 | | Répondre
  • ah le droit de l'internet...

    Bonjour,

    sujet intéressant que le droit d'auteur et internet.

    @Dantes : il ne me semble pas ici que le "pastiche" soit utilisable, il s'agirait plutôt de l'exercice d'un droit de citation (il aurait fallu que Eric nous démontre ses talents de dessinateur et fasse des "caricatures").

    Le droit de citation existe sur l'écrit mais malheureusement pas encore vraiment sur les images et les sons.

    cf. : http://www.canevet.org/spip.php?article21

    Mais peut être un jour viendra où cette autorisation sera claire.

    En l'occurence ici : si le maître de céans n'utilise pas son blog à des fins commerciales et que la reproduction est en fait une reproduction miniature qui entraîne un lien vers le site original, il me semble que le risque existe mais qu'au bout du compte, il n'est pas exagéré.

    Le "plus gros préjudice" pourrait être pour l'auteur des photos (le photographe) qui ne souhaite peut être pas que son oeuvre soit reproduite à d'autres endroits que ceux qu'il a autorisé (mais ici encore, s'il s'agit de miniatures, on peut envisager une condamnation "symbolique" => mais une condamnation quand même au vu de l'actuelle jurisprudence)

    Sur le droit à l'image des différentes personnes, il ne me semble également pas réellement dangereux pour l'auteur du blog puisque ces personnes figurent sur un site public en outre dans le cadre d'élections.

    @+ et bon courage aux bloggers,
    et puis en passant... Votez J-M. BOCKEL... ;o)

    Posté par nap1128, jeudi 21 février 2008 à 18:11 | | Répondre
  • Liberté chérie

    Eric, j'attends donc votre réponse sur les "3 petits faits sur 400 articles"... sachant que cité quelques exemples non exhautifs. J'aurais aussi pu revenir sur les "machines à truquer" et plein d'autres choses. Votre comparaison "3 sur 400" n'a donc pas de sens, et je ne me suis d'ailleurs pas amusé à lire ou relire vos 400 articles !

    Mais si vous me repondez effectivement sur ces 3 exemples, c'est déjà pas mal. Parce que en ce moment, côté argumentation, c'est plutôt silence radio... n'est-ce pas, Franz ?

    PS : Eric, vous ne trouvez pas que vous en faites un peu trop en "martyr potentiel de la blogosphère" ??? Entre "la priorité c'est de défendre ma famille" et "Mulhouse, une des villes les plus liberticides de France", vous faites légèrement dans l'outrance... Vous n'avez jamais eu de souci alors que votre blog a bientôt 1 an d'existence je crois. Cela ne commencera pas aujourd'hui, rassurez-vous. Et d'ailleurs, même si je suis moins exposé que vous en tant qu'administrateur, moi j'ai aussi été menacé pour mes interventions, pas sur votre site, mais sur celui du Canard 68. Et censuré sur le blog du Canard68 et de Gilbert BUTTAZZONI, justement sur des réponses argumentées et aucunement diffamantes, qui n'auraient en aucun cas dû relever de la modération, mais tout simplement parce que les auteurs des articles étaient incapables de répondre. Voilà une belle atteinte à la liberté d'expression. C'est dommage... Allez Eric, on fonde un collectif ???

    Posté par serge, jeudi 21 février 2008 à 19:06 | | Répondre
  • Les commentaires ne sont pratiquement pas lus par les internautes sauf par quelques rares commentateurs proches du sujet concerné ou par quelques internautes qui s'égarent comme moi aujourd'hui...
    Ce qui compte c'est les articles du blogeur et aujourd'hui ce mode d'information est une véritable alternative aux médias traditionnels qui d'ailleurs sont en perte de clients.
    Courage cher Eric, et les autres ne perdez pas trop de temps à rédiger votre prose qui n'est lue par quasiment personne.

    Posté par visiteur, jeudi 21 février 2008 à 21:52 | | Répondre
  • courage

    je suis de tout cœur avec toi, Éric, bon courage pour la suite!

    drôle d'époque, drôle de liste, drôle "d'ouverture"...

    pas ouverture d'esprit en tout cas!

    je remercie personnellement JMB d'avoir enfin fini de retourner sa veste, toujours du bon côté, moi qui me préparait à devoir voter pour lui:
    ouf!
    car soyons franc, ce n'est pas d'hier que Mulhouse à un maire de droite.

    tiens bon camarade.

    Posté par nicogé, vendredi 22 février 2008 à 02:47 | | Répondre
  • De l'intérêt d'un blog libre

    Visiteur, je ne suis pas du tout d'accord avec vous : l'intérêt d'un blog par un rapport à un site internet ou d'autre support de communication "unilatéraux", ce sont justement les commentaires et les échanges, débats qu'induisent les articles. Allez, j'ose le dire, même si c'est "tarte à la crème", c'est une forme de démocratie participative, forme parmi bien d'autres, dont beaucoup restent à inventer... Et je reconnais à Eric le fait de laisser tous les commentaires, de laisser les personnes s'exprimer du moment qu'elles ne dépassent pas les limites légales et déontologiques au niveau du contenu.

    Ce n'est pas le cas du canard68, puisque mes commentaires, qui sont exactement de même nature que ceux que je laisse ici, ont été censurés (pour Lucas Clermont : le canard68 n'est effectivement pas le blog garant de la liberté d'expression que vous dites, puisqu'il censure deux types de commentaires : ceux qui dépassent les limites effectivement, mais aussi ceux d'un avis contraire aux articles et auxquels les administrateurs n'arrivent pas à répondre de manière argumentée. Tous les commentaires "contraires" à leurs idées qui sont laissés sont ceux qu'ils arrivent à contredire. Voilà pour les méthodes du canard68, je tiens à le dire !).

    Alors je dis effectivement à la fois merci Eric, et je ne perdrais pas mon temps à le critiquer, parfois ardemment, si je ne respectais pas un minimum son travail. Et une de ces critiques, c'est qu'en terme de "martyrologie", il en fait un peu des tonnes... Et dans ce cas, les mots courage, résistance, etc. deviennent carrément galvaudés ! Eric n'est pas en danger, Eric ne prend pas de risque, Eric met simplement du temps et de l'énergie pour animer son blog avec un certain talent. Ni plus, ni moins. Mais c'est déjà pas mal !!!

    Posté par serge, vendredi 22 février 2008 à 08:24 | | Répondre
  • tout a fait d accord avec visiteur
    je lis les commentaires car je suis mulhousien et serge confond un blog et un forum
    si cette personne a envie de democratie participative qu'il fasse un forum au lieu de perdre son temps a ecrire des km
    je comprend tout a fait le canard qui enleve les commentaires partisans qui n apportent rien
    c est son droit car c est un blog d'info qui ne fait pas office de forum
    de plus avec le temps que passe nap serge et pf a reagir systematiquement on comprend bien que ce sont des pros de la politique qui travaillent pour le compte du maire sortant et je parie qu il n y a qu une personne derriere ces pseudos
    ils feraient mieux de faire leur propre blog mais visiblement ils en sont incapables en tout d'atteindre un tel niveau de notoriete
    les lecteurs ne sont pas dupes et aujourd hui a vouloir essayer de defendre leur cause ils la ridiculisent
    en fait se sont des suiveurs comme les politiques qu ils defendent

    Posté par lecteur, vendredi 22 février 2008 à 14:11 | | Répondre
  • pari...

    Bonjour,
    @lecteur :
    "je comprend tout a fait le canard qui enleve les commentaires partisans qui n apportent rien"
    rien ?... juste le débat démocratique... mais bon si cela n'est rien pour vous...

    "on comprend bien que ce sont des pros de la politique"... c'est quoi un pro de la politique ?
    personnellement je considère que voir des citoyens qui s'impliquent dans le débat démocratique c'est plutôt positif... mais vous avez le droit de ne pas être d'accord... (vous allez peut être au JO à PEKIN ?)

    "je parie qu il n y a qu une personne derriere ces pseudos" => pari tenu... vous allez perdre...

    "a vouloir essayer de defendre leur cause ils la ridiculisent" ... ça c'est de l'argumentation...

    vous n'avez pas l'impression finalement que c'est vous qui êtes ridicule ?
    m'enfin,
    PS pour parler de choses un peu plus intéressantes, le programme de J-M. BOCKEL existe bien et je suis donc content qu'il soit attendu avec autant d'impatience ! Et vous ne serez pas déçus ! (en plus les Mulhousiens connaissent bien leur maire et ils savent que J-M. BOCKEL est un homme qui s'engage réellement dans les projets et qu'il travaille pour le bien de MULHOUSE)
    @+

    Posté par nap1128, vendredi 22 février 2008 à 15:03 | | Répondre
  • A pseudo-lecteur

    Lecteur, je vous laisse à vos délires... Serge n'a rien à voir avec nap et pf, mais bon croyez ce que vous voulez. Je ne suis pas un pro de la politique, je ne travaille pas pour le maire sortant, je me positionne, comme nap et comme vous, comme citoyen. Mais peut-être que pour vous un citoyen n'a pas le droit d'être d'accord avec JMB, c'est ça ?

    Je trouve d'ailleurs assez étonnant que de si nombreux intervenants, sur un blog qui cherche à défendre les libertés individuelles, cherchent à savoir qui se cache derrière les pseudo ! Un paradoxe de plus...

    Et je ne confonds pas blog et forum, mais à mon sens la déontologie de la modération devrait être la même dans les deux cas ! Et je soutiens qu'un blog, sous une forme certes différente, est aussi une forme de démocratie participative.

    Pour tout le reste, comme nap, je trouve que votre approche de la démocratie est pour le moins... anti-démocratique.

    Posté par serge, vendredi 22 février 2008 à 16:41 | | Répondre
  • Salut Eric,
    D'abord je te souhaite bon courage, et surtout de garder ton optimisme, la gauche a besoin de gens comme toi.
    Ensuite, j'ai fdait un article sur les municipales à Mulhouse. J'aimerais ton avis, tes commentaires, voire tes modifications.
    A bientot.

    Posté par leunamme, vendredi 22 février 2008 à 22:53 | | Répondre
  • Une capture d'écran peuvent être soumises à autorisation, en effet, mais il n'y a pas d'exemple, crois-je, de jurisprudence condamnant une capture d'écran faite pour un usage démonstratif, non commercial et privé, comme sur ce site.

    Clairement, il s'agit de menaces et d'intimidations destinées à masquer un embarras plus profond.

    Posté par Bruno Lamothe, mercredi 27 février 2008 à 18:27 | | Répondre
Nouveau commentaire